Non classé

Philly’s best food

Étape 1 : Atterrissage à Philadelphie (Pennsylvania, USA), dans le froid et la grisaille mais dans l’amour et la joie ! Et ça c’est beau.

J’ai fait une escale d’une semaine ici pour rendre visite à la famille pour laquelle je fus, long time ago, fille au pair. Gloria, la maman, a eu une influence non négligeable dans la découverte de mon attrait pour la cuisine. J’avoue que c’est assez chaud qu’une française expose ouvertement qu’une personne américaine ait pu jouer un rôle si important dans son rapport à la bouffe… Mais voilà, je me lance, je le dis, je le crie, à 19 ans, Gloria m’a ouvert la porte du plaisir de faire plaisir, de l’amour du beau, de la force de l’imagination et de la prise de risque, de la curiosité des saveurs et des odeurs (si, si je vous promets qu’on parle toujours de cuisine).

Bref, cette famille-là et moi-même avons toujours partagé ce kiff universel qu’est la bonne bouffe. Et, une fois n’est pas coutume, après 9 ans, on a vite retrouvé nos habitudes et voici les quelques adresses dont j’ai fait la découverte à Philly cette année mais aussi à l’époque et que je vous suggère de ne pas louper si vous avez l’occasion de passer par là (sans ordre d’importance) :

  • Miller’s twist : à l’intérieur du marché couvert « Reading Terminal Market, » les hamish préparent de merveilleux pretzels salés ou sucrés à la cannelle (#cannelleaddict) et des genres de roulés à la saucisse que je n’ai en revanche jamais goûté. Mais la spécialité des Hamish c’est bien ces « soft pretzels » (pretzels mous), tout moelleux, tout beurrés, tout merveilleux donc !

  • Melt Kraft : le meilleur « grilled cheese » de la ville et donc probablement du monde (oui apparemment…). Bon bah c’est du fat pain de mie avec du fat fromage, le tout beurré de l’extérieur et grillé donc c’est bon quoi. En gros le « grilled cheese » c’est un classique pour les ricains, tel notre cher croque monsieur national, d’ailleurs c’est la même chose sans le jambon. Mais il faut bien avouer que celui-ci est particulièrement généreux et donc particulièrement gras savoureux. Ne me demandez pas pourquoi ils servent ça avec des chips… je… je ne comprends pas ! (#pasassezdegras #americanstyle)

  • Dizengoff : BEST.HUMMUS.EVER. J’annonce la couleur rect-di : je suis suis fan de houmous, je mange beaucoup de houmous, je fais souvent du houmous, de différentes façons, de différentes couleurs… bref le houmous, that’s my shit ! Mais alors là j’ai pris une petite claquouz ! Tu commandes ton houmous avec un topping au choix. Pour moi : bœuf haché épicé et grenade. Une tuerie !

  • CHeU noodle bar : Ramen ta gueule par là ! Pouhahaha ! Humour culinaire. Tout ça pour dire que c’est un très très bon noodle bar japonais et que j’y ai mangé un ramen délicieux. Big up également à leurs « small plates » qui sont extrêmement originaux et tout aussi délicieux.

Il y a évidemment un nombre incalculable d’autres chouettes lieux gastronomiques à découvrir à Philadelphie, une ville pleine de charme que je vous conseille (très objectivement) de visiter si vous en avez l’occasion.

#bisousgras

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Jeanne
    10 mai 2017 at 11 h 11 min

    Comme une envie d’aller à Philadelphie d’un coup! Bizarre…

    • Reply
      Doune
      14 mai 2017 at 3 h 41 min

      N’est-ce-pas ? C’est vraiment une ville qui vaut le détour. À l’occasion, je me ferais un plaisir de t’en faire la visite gastronomique ❤

    Leave a Reply