Non classé

Ceviche quest – Try #1 Esparza, Costa Rica

Avant même mon départ pour ce voyage de l’autre côté de l’océan, il y avait deux trucs qu’il me tardait vraiment de goûter : les fruits et le ceviche.

Le ceviche, de plus en plus à la mode dans nos restaurants en France et en Europe, est un plat de poisson et/ou fruits de mers crus marinés dans du jus de citron et d’autres ingrédients (qui varient selon la recette du resto ou de la cevicheria). C’est une spécialité vraiment typique du Pérou mais on en trouve partout en Amérique latine.

Par une chaude après-midi de février, donc, après une balade/baignade dans une cascade près d’Esparza au Costa Rica, je raconte à German, un ami de mon hôte Andrey, que je kifferais vraiment manger un bon ceviche. J’avais visiblement bien choisi mon interlocuteur puisqu’il me dit qu’il est lui aussi amateur de ce met rafraîchissant et qu’il connaît un petit resto à Esparza, la cevichera El Porteño, qui en fait un trop chan-mé (ouais, il l’a dit exactement comme ça). Ni une ni deux, moi je saute sur l’occasion : « Bah vas y on y va, t’es chaud ? » (ouais, je l’ai dit exactement comme ça).

Bref, on y est allé. Et comme dans toutes les cevicherias, la première étape c’est de choisir la taille de ton bol : comme Boucle d’or tu vois si t’es plutôt bébé ours, maman ours ou papa ours. Ensuite tu choisis ce que tu veux dedans : tout-poisson ou poisson et fruits de mer ou fruits de mer seuls et tu peux même choisir quels fruits de mers tu veux ou tu veux pas. C’est véritablement « à la carte », comme disent les américains.

J’ai passé commande d’un ceviche poisson et crevettes, taille cousin ours (entre bébé ours et maman ours) et quelques minutes plus tard on m’a servie un joli bol accompagné d’un sachet de crackers et posé sur la table le ketchup et la mayo.

Le ceviche est systématiquement servi avec un sachet de crackers et la possibilité d’y ajouter du ketchup et de la mayonnaise.

 

Oui, c’est bizarre mais ketchup/mayo font partie des options habituelles avec le ceviche. J’ai préféré le déguster sans les sauces, simplement dans sa marinade et franchement… j’ai adoré ! En réalité, une fois qu’on est assuré de la fraîcheur/qualité du poisson et des fruits de mer, tout est dans la marinade et celle-là était vraiment succulente. À base de jus de citron, oignons rouges, coriandre, poivrons rouges, un peu de sel, un peu de sucre et un peu de piment équilibrant parfaitement les saveurs… En un mot : c’était une tuerie !!! 

À ce moment-là, sous le coup de l’émotion, j’ai décidé qu’il fallait que je teste tous les ceviches que je pourrai pendant mon voyage…

Je me lançais alors dans une quête. La quête du meilleur ceviche d’Amérique Latine. BOUM.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply